QUAI DES FLOTTILLES
"Chalut". Tu es ancien de la Royale ? Ben n'hésite pas. Pose ton sac sur ce quai et enregistre toi. Même si tu n'a jamais foulé ce dernier tu es le bienvenu car tu dois avoir des choses à nous raconter...

Quelques règles à suivre pour le bien de tous :


- En premier lieu, il serait aimable et courtois de ta part de te présenter. tu es le bienvenu parmi nous, mais dis nous sommairement qui tu es, sans oublier de mettre à jour ton avatar en y « glissant » ta « bouille »

. A défaut, ton compte risque d'être supprimé. Merci à toi pour ta compréhension.
- Les membres qui ne posteront pas régulièrement, verront leur compte supprimé au bout de deux mois d'inactivité.

- Pour la bonne lecture des différents messages, le langage SMS est à proscrire, tout comme les fautes d'orthographe qui rendent la compréhension plus que pénible.

Il est certain qu’un minimum d'effort est demandé, si non pourquoi s’inscrire , si tu n'a rien à nous faire partager?

Serais-tu voyeur ?

Pas de cela sur le quai des flottilles.

En une phrase, tu décides de t' inscrire c’est après mure réflexion, donc c’est avec l’intention de nous faire profiter de ton expérience maritime.
L’ensemble des membres , sera heureux de te lire et de te répondre.

Dans cette attente, je me fais le porte parole de l’ensemble des membres en te souhaitant la bienvenue et en te donnant toute notre amitié marine.

Jean-Paul, Fondateur du site « Quai Des Flottilles ».

J. P.

Réengagement des sous-officiers récemment rendus à la vie civil

Aller en bas

Réengagement des sous-officiers récemment rendus à la vie civil

Message par Jean-Paul le Mar 12 Juin 2018 - 7:19

Au cours de ces trois dernières années, l’armée de Terre a recruté près de 46.000 soldats afin de pouvoir porter les effectifs de sa Force opérationnelle terrestre (FOT) à 77.000 hommes. Et, en 2018 encore, elle devra trouver 13.000 recrues supplémentaires.

Cet effort en matière de recrutement concerne également les cadres de l’armée de Terre. Ainsi, l’École nationale des sous-officiers d’active [ENSOA] de Saint-Maixent, qui recrute par voie directe et semi-directe, a vu son activité augmenter significativement, au point qu’il lui a fallu réactiver son cinquième bataillon d’élèves, dissous en 2005.

Cela étant, l’armée de Terre fait face à deux problèmes. Le premier porte sur la qualité des dossiers de recrutement, laquelle « s’érode », selon le général Jean-Pierre Bosser, son chef d’état-major. « Pendant vingt ans, l’armée de terre n’était jamais descendue en dessous du ratio d’un dossier utile sur deux ; aujourd’hui, le ratio se situe à un dossier utile sur 1,8. Cela met en exergue la question de l’attractivité du métier des armes et de nos parcours professionnels », avait-il expliqué lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en octobre 2017.

Un second problème est que l’armée de Terre est confrontée à des « seuils critiques en matière de compétences ». Si ses effectifs sont suffisants, il n’en reste pas moins qu’il faut du temps pour former des cadres expérimentés. Le général Bosser avait ainsi estimé qu’il lui manquait « environ 3.000 sous-officiers supérieurs ».

« La remontée en puissance prend du temps, et nécessite un schéma d’anticipation dans le domaine des ressources humaines. Rien ne sert d’avoir de nouveaux chars, si nous n’avons pas de militaires pour les piloter et les diriger », avait souligné le CEMAT, lors de la même audition parlementaire.

D’où la politique de « réengagement » que vient de mettre en place l’armée de Terre, afin de «contribuer à la satisfaction globale de ses besoins en ressources humaines en volume et en qualité. »

En clair, il s’agit de permettre à des sous-officiers récemment rendus à la vie civile et disposant de «compétences recherchées » de « rempiler ».

« La conquête des qualifications est désormais un enjeu majeur des ressources humaines. Par cette campagne de recrutement, l’armée de Terre répond à cette problématique et participe à la réduction des déficits en sous-officiers supérieurs constatés dans certaines spécialités », explique le Sirpa Terre.

Cette « politique de réengagement » concerne exclusivement les sous-officiers qui ont quitté l’armée de Terre après la fin de leur contrat ou qui en ont démissionné « pour se reconvertir », à la condition qu’ils n’aient pas perdu leur aptitude et qu’ils ne cumulent pas 27 ans de service.

« Après réengagement, les sous-officiers récupèrent le grade qu’ils détenaient au moment de quitter le service et peuvent postuler à l’ensemble des examens ou concours ouverts à ses pairs », précise l’armée de Terre, qui ne dit cependant pas si une prime de « ‘réengagement » (comme il existe une prime d’engagement) est prévue.

Source : Zone Militaire


Possesseur du MAKHILA d'Honneur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 FONDATEUR DU QUAI DES FLOTTILLES

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Escorteur Rapide  LE BASQUE  F 773

Ma devise: TOUS UNIS COMME A BORD

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jean-Paul
Fondateur et Administrateur
Fondateur et  Administrateur

Messages : 20044
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réengagement des sous-officiers récemment rendus à la vie civil

Message par HATOUP le Mar 12 Juin 2018 - 12:08

Voila ce qui est le top de la gestion de personnels, après le coup de pied au cul c'est on revient pour les crosses lol! faudrait peut être penser à virer les brillants DRH auteurs de cette politique aussi coûteuse que désastreuse pour les mettre aux oubliettes Twisted Evil
HATOUP
avatar
HATOUP
Mémoire et savoir
Mémoire et savoir

Messages : 2694
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réengagement des sous-officiers récemment rendus à la vie civil

Message par Didier MOREAUX le Mar 12 Juin 2018 - 18:54

Et ce n' est pas fini , car avec la lutte contre le terrorisme qui nous attends (cette saloperie de maladie qu' est l'islamisme (terroriste ) ne cesse pas de s' étendre et toutes les armées et forces de sécurité vont devoir augmenter leurs effectifs pour y parer !
avatar
Didier MOREAUX
Mataf
Mataf

Messages : 59
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réengagement des sous-officiers récemment rendus à la vie civil

Message par HATOUP le Mer 13 Juin 2018 - 21:38

Là aussi on touche le fond car par exemple dans la Gendarmerie pratiquement toutes les écoles de formation d'élèves Gendarmes à six mois de stage ont été fermées, l'équivalent de seize escadrons de Gendarmes Mobiles supprimé; alors maintenant par nécessité c'est en Espagne que l'on formera en trois mois le personnel de remplacement des effectifs dilapidés. affraid

HATOUP
avatar
HATOUP
Mémoire et savoir
Mémoire et savoir

Messages : 2694
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réengagement des sous-officiers récemment rendus à la vie civil

Message par Jakez Hier à 18:33

affraid
avatar
Jakez
Sur le bord
Sur le bord

Messages : 836
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum